World War Hulk

Alors là les amis, cette série de 2006-2007 est énorme, Vous découvre Hulk aussi enragé que jamais, mais pourtant plus humain qu’il ne l’a jamais été.
Je vous conseille cette série que j’ai dévorée et que je relis encore aujourd’hui…

Le speech :

World War Hulk est un crossover édité par Marvel Comics de 2006 à 2007. La série est créée par Greg Pak au scénario, John Romita, Jr., Jae Lee, Aaron Lopresti, Carlo Pagulayan aux dessins, et David Finch et Ladrönn pour les couvertures.

Cette série se déroule à partir de avril 2006, lors les numéros The Incredible Hulk #92 à #106, sous-titrés « Planet Hulk », et raconte un affrontement dans lequel les héros s’allient contre l’équipe de Hulk, avec ce dernier en tant que personnage principal.

Tout commence comme ça :

Terriblement enragé, Hulk se dirige vers la Terre à bord du vaisseau spatial conduit par son ami, le robot « Arch-E-5912 », et avec l’équipe des Warbound. Pendant ce temps, sur terre, Jennifer Walters (Miss Hulk) discute avec Doc Samson dans un hôtel, la conversation portant sur les trahisons et les amitiés sincères qu’a connu Hulk par le passé.

Celui-ci croise Flèche Noire dans l’espace, le combat et le vainc. Il arrive sur Terre où il expose les faits à la planète entière (son exil, sa survie, son union avec Caiera et la mort des habitants de Sakaar à cause du vaisseau des Illuminati) et exige qu’Iron Man, le Docteur Strange, Mr Fantastique viennent le combattre à Manhattan, ou bien il ravagera la planète entière. Il laisse cependant quelques heures pour que la ville de New York soit évacuée.

Hulk se rend ensuite au manoir des X-Men où le professeur Xavier lui avoue que s’il avait participé au vote, il aurait également pris la décision de le bannir. Furieux, Hulk combat plusieurs X-Men, puis le Fléau ; il finit cependant par s’en aller, considérant que la communauté mutante a suffisamment de problème à gérer.

Il retourne à Manhattan et défait Ghost Rider, puis Iron Man, qui a revêtu une armure anti-Hulk. Entretemps, les alliés de Hulk combattent les Nouveaux Vengeurs, auxquels ils enfilent des disques de contrôle après les avoir vaincus, afin d’annihiler temporairement leurs pouvoirs et les empêcher d’interférer dans la vengeance du colosse de jade.

Hulk est ensuite confronté aux forces armées du général Ross, qui lui en veut toujours ; mais il le bat facilement. Le Docteur Strange choisit alors de se laisser posséder par un démon nommé Zom (en), afin d’augmenter sa puissance magique. Toutefois, Zom commet tellement de dégâts que Strange choisit de reprendre le contrôle, mais il est vaincu à son tour par Hulk.

Hulk et ses compagnons d’armes transforment le Madison Square Garden en arène de gladiateurs, afin que les Illuminati soient confrontés aux mêmes épreuves que le géant vert. Il libère contre eux un monstre, qu’ils finissent par vaincre, puis leur enjoint de se battre les uns contre les autres, comme il a dû le faire sur Sakaar, et leur révèle qu’il compte raser New York.

 

Related posts

Laisser un commentaire